Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Cd audio de musique mécanique "L'orgue mécanique Limonaire" - Mélodies du CD audio d'instruments de musique mécanique : voir le détail

CD audio d'instruments de musique mécanique : CD audio "L'orgue mécanique Limonaire" - Référence CD audio de musique mécanique : CD-07

photos non contractuelles

Neuf 20.00 T.T.C.
en stock

Produit indisponible.

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

CD audio d'instruments de musique mécanique (l'orgue mécanique Limonaire) :
référence du CD audio d'instruments de musique mécanique : CD-07

CD audio de musique mécanique de 18 titres.

CD audio de musique mécanique : l'orgue mécanique Limonaire.

 

Ecouter 2 extraits de ce CD audio de musique mécanique : Valse musette / Marche de Radetzky

 

Référence du CD audio de musique mécanique : CD-07

 

Mélodies du CD audio d'orgue mécanique Limonaire :

1/ C'est Paris (Vincent Scotto) 2/ Sur les vagues (Juventino Rosas et Olivier Metra) 3/ Les patineurs (Emile Waldteufel) 4/ Espana (Pascual Marquina) 5/ Aimer boire et chanter (Johann Strauss) 6/ Guillaume Tell (Gioacchino Rossini) 7/ España (Emmanuel Chabrier) 8/ Cavalerie Légère (Franz von Suppe) 9/ Pie voleuse (Gioacchino Rossini) 10/ Vieux camarades (Carl Teike) 11/ Marche de la 2ème D.B. (Victor Clowez) 12/ Sang Viennois (Johann Strauss) 13/ Tritsch-Tratsch polka (Johann Strauss) 14/ Valse musette (Anonyme) 15/ Marche de Radetzky (Johann Strauss) 16/ Ain't she sweet (Milton Ager et Jack Yellen) 17/ Tango de printemps (Jacob Gade) 18/ Hyper Fox Trot (Auguste Bosc).

 

Pour la petite histoire : Trois orgues de la collection Paul Bocuse (gros orgue Gaudin, Limonaire 52 touches avec Xylophone et orgue Dussaux) interprétent les plus belles pages de la musique des 18 et 19 ème siècles. Ainsi, des airs créés par Vincent Scotto, Emile Waldteufel, Johann Strauss et Gioacchino Rossini vous feront penser, comme l'écrivait si bien Prévert, "Qu'une fête foraine sans limonaire serait vite aussi peu magique qu'une enfance sans boîte à musique".