Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Automate à musique "La jeune femme à l'ombrelle" avec mécanisme musical de 36 lames de marque Reuge - Mélodies de cet automate musical: deux mélodies dont "Plaisir d'amour" de Jean-Paul-Égide Martini.

Automate ancien
Automate à musique de salon en biscuit de porcelaine de la maison Farkas - Référence de cet automate musical de la maison Farkas: FARKAS-04.

voir aussi : Automate à musique de salon en biscuit de porcelaine de la maison Farkas - Référence de cet automate musical de la maison Farkas: FARKAS-04. Automate à musique de salon en biscuit de porcelaine de la maison Farkas - Référence de cet automate musical de la maison Farkas: FARKAS-04. Automate à musique de salon en biscuit de porcelaine de la maison Farkas - Référence de cet automate musical de la maison Farkas: FARKAS-04. Automate à musique de salon en biscuit de porcelaine de la maison Farkas - Référence de cet automate musical de la maison Farkas: FARKAS-04. Automate à musique de salon en biscuit de porcelaine de la maison Farkas - Référence de cet automate musical de la maison Farkas: FARKAS-04. Automate à musique de salon en biscuit de porcelaine de la maison Farkas - Référence de cet automate musical de la maison Farkas: FARKAS-04.

photos non contractuelles

Neuf 1400.00 T.T.C.

En stock

Quantité

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

Automate musical de salon de la maison Farkas: Jeune femme à l'ombrelle

 

Automate à musique en porcelaine avec mécanisme musical de 36 lames de la maison Reuge

 

Descriptif:

Automate musical de salon fabriqué en France par Jean et Anne Farkas à partir des années 1950. L'automate est doté de membres en biscuit de porcelaine et de trois mouvements: mouvement de la tête de droite à gauche, mouvement de la main qui tient le lorgnon face-à-main et mouvement de l'ombrelle qui tourne dans les deux sens.

Cet automate musical de salon est doté d'un mécanisme musical de 36 lames à ressort de la maison Reuge et d'un riche costume en parfait état d'origine.

Pour la petite histoire: Jean Farkas est né à Brest le 24 septembre 1917. A Paris, il a 14 ans lorsqu´il apprend l´art de la restauration des porcelaines et des objets anciens pour les antiquaires.

En 1938 il rencontre sa future femme Anne et leurs destins se lient pour plus de 70 ans ! Un jour une antiquaire de métier, Georgette Leroux lui demande de lui réparer un automate musical. Sitôt dit, sitôt fait. Jean découvre alors un monde de rêve et d´imagination dont il ne sortira plus.

Cela débouche alors sur un premier automate entièrement fait maison puis sur plusieurs. Il faut dire qu´il a près de lui une "habilleuse" de premier ordre. Anne, ex lingère et couturière de métier. Jusqu´en 1985 ils créent de nombreux automates que se partagent clients et amis. En dehors de leurs créations, ils restaurent également de nombreux automates anciens, Anne faisant merveille pour confectionner de superbes costumes, certains même en exclusivité pour une grande maison de couture de l´avenue Montaigne à Paris.

Aux environs des années 1950, lors d´une exposition artisanale, une nouvelle rencontre va être déterminante. Il s´agit de Jacques Milet, grand collectionneur de jouets. Ils deviennent de grands amis et durant de nombreuses années, chaque fin de semaine, ils partent à la recherche de jouets anciens...

C´est en 1974, fatigués de la vie parisienne, qu´ils se dirigent vers leur Bretagne natale. Ils ont la chance de découvrir une chaumière à vendre dans laquelle naîtra, en 1976, un atelier musée intitulé "Reflets du Passé".

 

Détails techniques:

Dimensions de cet automate musical Farkas: 21 X 20 X 52 cm.

Mélodies de cet automate musical Farkas: deux mélodies dont "Plaisir d'amour" de Jean-Paul-Égide Martini.

Référence de cet automate musical Farkas: FARKAS-04.